Coup de gueule du jour : la sauce salade en brasserie parisienne...

Calée en terrasse pour profiter du peu de soleil qu'il y avait au Père tranquille à Châtelet, je me suis vue servir une assiette pleine de sauce épa texture plâtre sur ma niçoise (à savoir qu'on ne voyait même pas la contenance de l'assiette sous la formidable coulée blanchâtre). Oui, bon, vous me direz qu'à Paris on mange plutôt des clubs ou bien des croques mais bon, la raison l'a emporté cette fois.

Alors pourquoi nous sert-on des sauces si lourdes et ingérables pour la digestion, là est la vraie question... Peu importe. Depuis, je me bagarre avec mon tube digestif pour essayer de passer à autre chose.